ça y est on se lance…

mais on en est vraiment au début.


Habiter autrement, c’est possible !

Ce jeudi 21 avril de l’an 2011,

Lettre ouverte à des gens un peu fous mais finalement pas si fous qu’on ne le croit !

Bonjour,

Nous sommes une petite bande de joyeux  fous, un peu utopistes, mais cependant aussi très réalistes qui se sont attaqués à la renaissance d’un site historique, pour le moins de caractère , un peu caché  dans le nord- est de la Lozère, la Margeride, près de Langogne et le lac de Naussac dans la petite commune de Saint Flour de Mercoire, au hameau , Les Choisinets.

A six kilomètres de Langogne,(3000 habitants),  dans une nature encore préservée, le petit village des Choisinets compte une dizaine d’habitants à l’année, une petite école rurale à trois km au nord,( dans le  bourg central de Saint Flour), gérée de mains de « maître et de maitresse » (deux classes depuis la maternelle,  garderie à 7h et jusqu’à 19h, tableaux numériques…), une scène vicinale en campagne (théâtre), une (toute)petite commune en plein essor. Le territoire est traversé par le maintenant mythique  « chemin de Stevenson ».

Mais revenons à notre site :

Bien sûr, tout a commencé par une association loi 1901, l’association Le Choisinaît, (voir notre site www.choisinait.fr) qui nous a permis d’acheter ce lieu en déshérence, grace à une centaine de souscripteurs (merci à eux !),  pour une somme relativement modique.

L’idée nous est venue de pouvoir proposer une réhabilitation des espaces quelque peu originale, grace à l’installation d’une coopérative d’habitants*, ni propriétaires, ni locataires mais les deux à la fois, puisque porteurs de parts sociales au sein d’une coopérative, elle, garante des murs. Nous avons demandé et obtenu un certificat d’urbanisme pour déjà 800 m². A nous de confirmer une implantation qui sache jouer avec l’originalité du site quelque peu indescriptible mais

comportant néanmoins  deux tours du 13 ème et 16 ème siècle, une grange-atelier, une église et un ancien orphelinat du 19ème.

Une deuxième idée est que ces espaces, nouvellement reconquis, le seraient à l’initiative des habitants, soutenus certainement par  une petite équipe spécialisée (animateurs de projet, financiers solidaires, architectes, thermiciens, entrepreneurs…) les habitants autonomes restant  décideurs dans les choix de leur futur habitat. Ce seront  eux les premiers usagers, ce  sont donc à eux de présider leur programme de reconstruction (l’auto construction partielle est envisageable). Il nous « grignote seulement   les méninges » que  cette opération, trouve son caractère  économiquement  durable, et écologiquement fiable.

Une troisième idée est que le site puisse s’ouvrir à une pluralité de propositions qui peuvent aller de l’habitat permanent strict aux gîtes saisonniers, d’espaces professionnels, à d’autres plus directement tournés vers l’associatif, le culturel ou l’artistique.

Bon, nous aurions, à la demande, encore beaucoup d’idées à vous proposer, mais nous jugeons beaucoup plus sage de nous mettre à l’écoute de celles et ceux que cette audacieuse (et pas si folle) aventure peut intéresser.

Alors, bienvenue à elles et à eux !

Qu’elles, qu’ils n’hésitent pas à nous contacter**, venir sur les lieux (attention, visite accompagnée par un de nos adhérents). Sachez que nous avons déjà une très dynamique candidate, et que pour la faisabilité de l’opération, il est nécessaire que se fabrique un petit groupe tout simplement génial !

Le conseil d’administration de l’association Le Choisinaît

Catherine Albrique, Jean Pierre André, Chantal Cote, Anne et Daniel Deudon. Patricia Fortier, Bruno Hallauer, Christiane Magat. Raymond Martin, Elisabeth Molimard, Régis Malzieu.

*Sur la toile, on peut notamment consulter le  site de  « Habicoop ».

** Patricia au 06 84 32 64 62 et Bruno au 06 33 19 13 88.

« Parlons-en ! », à nos amis, nos proches, personnes de confiance,   mais, compte tenu de la fragilité du montage de ce projet, (ce n’est pas fait !) nous vous remercions de votre  discrétion évidente.

Ce qui se passe chez nos voisins

Le 4 octobre 2011 à Monestrol sur Loire, Laurent Bouquet propose une conférence sur l’habitat collectif à partir de l’expérience du « hameau des buis »

afficheconf_4octobre2011

Pour une actualité d’expériences d’habitats collectifs consulter le site TOITS de CHOIX