N’hésitez pasidée ???
à nous faire part de toutes vos idées…ou de vos références littéraires ou cinématographiques …ou…

et que le dialogue soit…

dialogue

Le 2 septembre 2010
Commentaire de Pierre Ygrié :
« La visite de votre site nous met l’ « Oh à la bouche »…et n’oubliez pas de prévoir des gros « tuyaux » pour ce à quoi je pense trés fort depuis 10 ans pour aller un jour vers la Lozère de mes rèves. Bravo et courage à toute l’équipe ! Pierre  »

Pierre Ygrié président de : Webs du Gévaudan

Décembre 2010
Lire l’article « c’est quoi une utopie? »dans  le magazine STRADA

Mai 2011
Lire l’article sur « les catapultées des Choisinets » dans le numéro 1 de STRADA LIBRI (pages 60 et 61)

le 4 août 2011 aux Choisinets (cf article « Notre 1ère nuit du 4 août » )

Discussion à « bâtons rompus  » qui a donné:
Bruno : «Sur les côtés de l’église on installe des grands rangements pour les livres que nous auront offert les gens avec en plus 1 €…au centre une cave à vins, sanctuaire du livre et du vin. »
Kilian:«Trouver le sous-sol et tomber sur une cave à vins »…
Ca commençait fort … Mais c’est devenu plus « sérieux » … :
«Faire un centre culturel . »
Chantal : « ça c’est une vraie utopie ici !  »« Et si on créait une zone de gratuité: rien que de l’échange »
Et Chantal nous a parlé de la politique-fiction du journal « Politis » de fin juillet : « Anémone , présidente , Mélenchon et Cécile Duflot premiers ministres !… »         «  Plus de frontières »
Anne : «L’utopie c’est la ligne d’horizon : plus tu t’approches, plus elle s’éloigne. »
Daniel : «Croire qu’une marche symbolique entre Genève et Lyon puisse servir à quelque chose … »
Christiane : «Qu’au lieu de planter des platanes, des marronniers, que l’on plante des arbres fruitiers dont les fruits seront à la disposition de tous »
Elisabeth : «Que tous les mafieux, petits ou gros , disparaissent. Halte aux petits potentats…»
Chantal : «Que tous les relais télé explosent pendant un mois »
Killian : «Vivre en autogestion et ne plus dépendre de l’argent »
Adeline : «Que la monnaie n’existe plus ».
Killan : «Que l’argent redevienne réel ».
Djibril : «Notre monde d’aujourd’hui est un monde en panne et la renaissance ne pourra naître que des utopies. »
«Lancer tous les cinq ans un appel d’offres pour des rencontres culturelles avec un comité de sélection pour trouver des pièces . Et l’écho sera dans le monde entier … »
Bruno : «La nuit du 4 août en 1789 a été celle de l’abolition des privilèges. Que sont les privilèges en 2011 ? Ce sont les médias qui produisent de la manipulation. Donner la parole aux arts dans leur parole alternative … »
Anne : «Installons des vélos pour que les gens fabriquent de l’énergie pour éclairer les pierres … »
Et voilà…on a rêvé…on a utopisté tranquilles.

Une expérience d’aujourd’hui, tout près de chez nous.

« Chantier ouvert au public-Le VIEIL AUDON, village coopératif »: c’est l’histoire racontée de doux rêveurs qui, en 1970, tombent amoureux d’un village en ruine dans le sud de l’Ardèche. Quelques décennies et péripéties plus tard…le village est vivant et bien vivant. Livre écrit par Béatrice BARRAS une des premières rêveuses-bâtisseuses de ce lieu. Edition REPAS. De la collection Pratiques Utopiques.

« La collection Pratiques utopiques rassemble des livres qui ont l’ambition de montrer qu’il y a toujours place, ici et maintenant, comme hier et ailleurs, pour des réalisations qui se donnent d’autres priorités que le profit, la course à la consommation ou le tout à l’économique et qui inscrivent leur sens dans le concret de pratiques libres et solidaires. Face au partage du travail, à la désertification des campagnes, à la déhumanisation dans les cités ou à l’exclusion, des entreprises, des groupes, des associations ou des individus apportent des réponses originales et adaptées à ces questions de société qui paraissent parfois insolubles.  Concrètement il s’agit de bâtir cet « autre monde monde possible » qui ne peut objectivement se décliner qu’au pluriel. Exemples de démocratie économique, elles bousculent également quelques sacro-saints principes de notre société marchande, démontrant au quotidien que l’association est plus enrichissante que la compétition, que la coopération vaut mieux que la concurrence ou que l’autogestion permet de reprendre le pouvoir de la vie.
Pratiques utopiques espère par ce biais, encourager ceux qui sont insatisfaits du monde dans lequel ils vivent, à faire le pas vers d’autres possibles. L’utopie est à portée de main. »

Un film:

« VILLA EL SALVATOR » les bâtisseurs du désert.

Un documentaire de 52′ de Marina Paugam & Jean Michel Rodrigo.

« Ce film retrace l’histoire de centaines de milliers de paysans, d’ouvriers, de sans toit, de sans droit, de sans voix du Pérou qui ont eu l’outrecuidance de croire qu’il était possible de construire une cité idéale, libre et fraternellesur un bout de désert de sable. L’utopie est devenue réalité malgré des obstacles gigantesques: le manque d’argent,le chômage généralisé, la violence des autorités, une guérilla haineuse…

C’est l’histoire d’un rêve commun ou plutôt de la conjugaison de rêves : l’eau, l’électricité,des cuisines collectives, des écoles pour les enfants, des
universités, des adultes qui travaillent dans leurs propres entreprises… et des Anciens qui font du Taichi!

Quand l’Utopie a droit de cité…
Grand prix Salvador Allende au Festival du Film documentaire et de fiction latino-américain de Bruxelles “Itinéraires” 2009.
Prix “Développement durable” du Festival International de Ciné Invisible de Bilbao 2011

voir site : www.mecanoprod.com

MARINALEDA:  « Una utopia hacia la paz »

« Alors que toute l’Espagne, et plus particulièrement l’Andalousie, battent des records de chômage et d’expulsions, une ville a décidé depuis 30 ans de suivre une autre expérience politique. Une ville vécue comme une immense coopérative militante. »

Émission passée sur France 2: « Carnet d’utopies n°2″ de Michel Mompontet. Voir la vidéo

Émission passée sur France Inter : « Là bas si j’y suis » de Daniel Mermet. Ecouter l’émission

Lire et voir sur le site de « LES JOYEUX »

Lire sur le site Presseurop

Et aller voir: « Marinaleda, un village en utopie », un film de Sophie Bolze (2009). 35ème festival « Films de femmes »

Un livre:

« Les sentiers de l’Utopie » d’Isabelle Fremeaux et de John Jordan

« À la fois récit de voyage et documentaire fictionnel, ce livre-film propose un périple réel et imaginaire, une exploration lancée à la découverte de formes de vie postcapitalistes.
Pendant près d’un an, Isabelle Fremeaux et John Jordan sont partis sur les routes européennes, à la rencontre de celles et ceux qui ont choisi, ici et maintenant, de vivre autrement. Ils ont partagé d’autres manières d’aimer et de manger, de produire et d’échanger, de décider des choses ensemble et de se rebeller. »

voir le blog sur leur livre-film

et voir le film sur le site des Éditions Zones

Un site internet:

REPORTERRE  « le quotidien de l’écologie »

« Ils ne se connaissaient pas mais partageaient un même projet : habiter un logement groupé auto-construit et écologique. Alors ils se sont rassemblés et ont créé l’écolieu du Jointout, un espace à la frontière entre regroupement agricole et lieu de vie collectif. Ça marche, mais ce n’est pas toujours facile. »  lire la suite dans rubrique « Alternatives »

et encore……

Les coopératives Longo Maï

Au Danemark , Christiana, ville libre: voir reportage sur Arte

Dans les Cévennes : La vieille Valette